VidyaKelie

En 2005, après les Beaux Arts d’Angers - TALM, Vidya-Kelie rejoint un collectif de style et d’arts plastiques à Paris, elle développera le projet artistique de Mario Faundez pendant 3 ans. S’ensuit une parenthèse dans l’univers de la communication qui l’amènera à se concentrer sur ses expériences picturales personnelles. Son besoin de partager, sa quête de vérité à travers les arts plastiques aura raison de sa carrière de communicante. Aujourd’hui, à 33 ans, Vidya rassemble ses réflexions sur le monde, un style académique et une envie de lâcher prise. En laissant son geste être au plus proche de sa sensibilité mélangée à du réalisme, elle produit une oeuvre polymorphe qui tentera de guider le spectateur vers une émotion ou une réflexion partant de la Vanité vers l’Humanité. Sur toile, dans la rue, sur papier et en vidéo.

Exposition We Are Not God VI

Série Street Love & Dialogues

 

Pour ses affiches Street art, VidyaKelie propose à nouveau sa vision du langage et de l’interaction entre les êtres : cette fois en y mêlant d’autres éléments, tout aussi propices à l’échange et au dialogue : le café, le vin, la cigarette. En effet, ces derniers, depuis toujours, sont consommés dans le partage, dans un contexte propice à l’échange humain et intellectuel, à l’écoute et à l’empathie envers l’Autre, dans des lieux qui auparavant étaient mal vus ou même interdits, justement à cause de la connotation de liberté de parole, de rassemblement révolutionnaire, de convictions opposées à la société bien-pensante et aux régimes totalitaires.

 

Avec VidyaKelie, cet esprit anticonformiste se retrouve dans les rues, sur les murs, comme pour réaffirmer, en public, que nous avons le droit et le devoir d’échanger, de réfléchir, de se cultiver, de se poser encore et toujours des questions sur nous-mêmes et sur notre époque.

 

Nous retrouvons son trait libre et fluide, blanc sur noir, pour un style épuré qui représente l’essentiel de son message, plus profond et engagé.

Série Dessins

 

Les dessins de Vidyakelie représentent avec finesse et subtilité l’échange de deux êtres, entremêlés dans un tourbillon à la fois de sensualité et de tendresse.

 

Ces lignes sont accompagnées d’une multitude de points dorés malicieusement placés sur les silhouettes, évoquant ainsi le sexe féminin, l’origine du monde, la notion du plaisir, et le mysticisme que cela implique.

Telle une constellation intime, individuelle et universelle, ces illustrations sont le fruit du travail de VidyaKelie autour du sujet de la communication, tant corporelle que spirituelle.

Série Peintures

 

Le travail de Vidya en peinture évoque, comme pour ses dessins et ses affiches street art, l’échange, le contact et la communication à la fois physique et émotionnelle, entre deux êtres.

 

Le support de la toile, à la différence du papier et des affiches, lui permet davantage d’introspection au travers de la matière, car ici VydiaKelie fige dans le temps sa recherche personnelle sur l’origine et le passé, et son trait y est gravé à jamais (elle fait des véritables incisions sur la toile) : les silhouettes suggérées prennent alors une connotation ancestrale, témoins d’une mémoire intime et archéologique. Le trait est encré, et il creuse avec délicatesse cet échange initialement si éphémère.

 

Les touches de couleurs, elles, sont là pour jouer avec l’atmosphère qui règne entre les corps, sans jamais les écraser, en mettant en valeur les mouvements subtils, et en leur donnant comme un élan, une possibilité multiple d’avenir et d’évolution à deux.

 

Le spectateur y trouve la liberté de projeter son imagination et ses fantasmes, et il prend le temps de se questionner sur la signification d’échange avec l’Autre, et sur quel plan cette communication prend-t-elle son sens, qu’elle soit physique, spirituelle, ou intellectuelle.

Texte Criss Muntean