Capture d’écran 2021-11-02 à 16.57.26.png

GWENDOLINE FINAZ DE VILLAINE

« Dans ma vie, j’ai toujours été en quête de liberté, et la liberté la plus absolue, c’est la

peinture. »

 

Gwendoline Finaz de Villaine née en 1978 est écrivain, chanteuse et peintre. Ancienne élève de Radio France, Sciences Po Paris et HEC. 

 

Elle a travaillé avec Michel Fugain, Elie Chouraqui, Roger Louret et Jean-Claude Camus, chanté aux Folies Bergère, au Zénith, pour M6, France Télévisions et dans plusieurs comédies musicales à Paris. Parallèlement, à cela, elle a  rédigé une saga historique et fantastique en trois tomes, "Les Brumes de Grandville", et sorti un quatrième roman en janvier 2019, "De Poudre, de Cendre et d'Or", chez French Pulp Éditions. 

 

Sa peinture est une musique mise en papier, influencée par son expérience scénique, le Cubisme, le Surréalisme et l’Art africain. Avec un égard important pour les Années 20, elle aime faire converser son « inconscient à ciel ouvert » avec des totems à l’encre de Chine et des carafes qui dansent. Ses oeuvres japonisantes rappellent Man Ray, Akinori Haga, et illustrent le goût de l’artiste pour le mélange entre l’Orient et l’Occident. Intéressée par la magie, les synchronicités et les signes, la peintre poursuit son exploration du travail de détail au stylo encre, et affermit sa technique de dégradés mêlant petits ressorts, cercles et univers minéral, organique, qu’elle nomme « encre caviar ».

 

Son travail a été sélectionné à la 12ème Foire internationale de Venise, galerie Room Contemporary Art Space (San Marco Piazza) et au Palais Ca' Zanardi en 2020. La même année, elle a participé au Salon d'Automne de la Société des Beaux-Arts de Boulogne-Billancourt (Espace Landowski). En février 2021, Gwendoline est sélectionnée au sein du pavillon français de la Biennale d’art du Panama (Universidad de Panama). La ville de Garches lui a commandé une oeuvre, qui est affichée dans les rues de la ville jusqu'en août 2021.En 2021, l’artiste est sélectionnée pour peindre la cuve n° 8 du chai Les Carmes Haut-Brion, conçu par Philippe Starck et Luc Arsène-Henry, à Bordeaux. Son oeuvre rend hommage au dieu Bacchus et s’intitule « Équilibre divin ». L'artiste exposera au Grand Palais en février 2022 à l’occasion de l’Art Capital.


OEUVRES